Les Championnats du monde en dix photos

wout-van-aert-champion-du-monde

Zolder accueillait ce week-end les 67e Championnats du monde dédiés à la discipline hivernale, le principal événement de la planète cyclo-cross. Cinq titres ont été distribués, Evie Richards décrochant le premier maillot arc-en-ciel attribué aux espoirs féminines. Jens Dekker a brillé chez les Juniors, Eli Iserbyt côté U23, Thalita De Jong auprès des Dames et enfin Wout van Aert au sein de la catégorie reine. Photos : Yefrifotos.


jens-dekker-zolder

Déjà auteur d’une vraie démonstration à Hoogerheide à domicile en finale de la Coupe du monde, Jens Dekker a récidivé à Zolder quelques jours plus tard. Seul en tête dès la première boucle, le champion d’Europe a produit une seule attaque ; suffisante pour s’octroyer une avance confortable et décrocher ce titre mondial U19.


crispin-legrand-bonnet-zolder

L’Équipe de France a incontestablement marqué la compétition U19. Si la victoire est bel et bien revenue au Néerlandais Jens Dekker, les places restantes sur le podium ont été trustées par les athlètes de la sélection tricolore : Mickaël Crispin prenant la deuxième place, Thomas Bonnet complétant le podium quelques secondes plus tard.


boue-zolder

Les belles journées de la semaine semblaient déjà loin ce week-end. Le terrain sec et les rayons de soleil furent remplacés samedi par un déluge particulièrement prononcé durant l’épreuve U23 féminine. Des conditions météorologiques qui ont ainsi dégradé le parcours malgré les rares sections empreintes habituellement à la boue.


evie-richards-zolder

La Britannique Evie Richards est entrée dans l’Histoire ce samedi, devenant la première championne du monde U23 chez les Dames : également la première compétition internationale pour la jeune crosswoman. Une course en outre marquée par un cas de fraude technologique impliquant la Belge et favorite de l’épreuve Femke Van den Driessche.


thalita-de-jong-zolder

 Thalita De Jong a succédé à sa coéquipière Pauline Ferrand-Prevot samedi après-midi, évoluant également dans la lignée de Marianne Vos : championne du monde de 2009 à 2014. Pourtant, la nouvelle lauréate du titre féminin a été l’auteur d’un départ délicat (dossard 11 ci-dessus) avant de procéder à un long retour victorieux.


mani-cant-harris-zolder

Parcourue sous la pluie et sur un circuit dégradé par la météo et les précédentes compétitions, la course féminine a donc été remportée par Thalita De Jong : rejoignant à la cloche seulement puis condamnant le quatuor de tête composé de Sophie De Boer, Nikki Harris, Caroline Mani et Sanne Cant. Un podium complété par les deux dernières athlètes citées.


adam-toupalik-zolder

L’image du week-end. Le scénario des Championnats du monde U23 a été rocambolesque. Adam Toupalik a effectivement été l’auteur d’une bévue inattendue : célébrant ce qu’il pensait être une victoire à un tour de l’arrivée ; au prix d’un effort conséquent. Un retour plus tard et le Tchèque prenait la deuxième place, seulement battu au sprint par Eli Iserbyt.


eli-iserbyt-zolder

Le Belge Eli Iserbyt a su composer avec les velléités d’Adam Toupalik durant deux dernières boucles parcourues à vive allure auprès des U23, avant de lever les bras au terme d’un sprint serré. Seulement espoir 1, Iserbyt a ainsi pu enfiler à Zolder la nouvelle tenue irisée proposée par l’UCI, commune à toutes les disciplines.


laurens-sweeck-zolder

Wout van Aert doit en partie son titre à Laurens Sweeck. La course professionnelle fut en effet marquée par une scène cocasse, Mathieu van der Poel bloquant son pied dans la roue avant de Wout van Aert. Une longue course poursuite : le futur lauréat pouvant compter sur l’appui de son compatriote pour rentrer d’abord sur les premiers poursuivants.


wout-van-aert-zolder

Champion du monde à domicile, dans la ferveur populaire. Wout van Aert a réédité l’exploit produit par son directeur sportif Niels Albert en 2012 à Koksijde. Van Aert a pris à Zolder une revanche sur les derniers Mondiaux, décroché cette fois-ci le titre après une fin de course tonitruante, une dernière boucle synonyme de voie royale vers un sacre inédit.

Sébastien De Cock