Les Championnats de France en dix photos

00_2x1_lanarvily

Lanarvily accueillait le week-end dernier les 111e Championnats de France dédiés à la discipline hivernale. Sept titres ont ainsi été distribués sur les sections habituelles d’un des principaux événements de la planète cyclo-cross. De la main-mise bretonne à domicile à certaines consécrations symboliques chez les professionnels, retour en images sur la 60e édition du Cyclo-cross du Mingant. Photos : © Labourés Magazine.


pasquine-vandermouten-lanarvily

Pasquine Vandermouten a conservé son titre de championne de France Cadettes acquis la saison passée à Besançon. La favorite de l’épreuve féminine s’est imposée avec 51″ d’avance, en dépit d’une semaine stressante : une chute à l’entraînement, un avion annulé et remplacé en catastrophe par un trajet Perpignan-Lanarvily en voiture (1100 kilomètres !).


antoine-huby-lanarvily

Vainqueur de deux des trois manches de la Coupe de France U17, Antoine Huby offrait samedi un premier titre national à la Bretagne, concomitant aux médailles de bronze d’Axel Laurence et de Louise Moullec décrochées au sein des compétitions réservées aux moins de 17 ans. Le tout devant plus de 10000 spectateurs recensés le temps du week-end.


turgis-russo-dubau-lanarvily

La course dédiée aux espoirs fut empreinte au suspense. Tanguy Turgis, Clément Russo et Joshua Dubau s’extirpaient finalement à la mi-course après divers rebondissements. La demi-minute de marge sur les premiers poursuivants fut toutefois insuffisante. Quelques divergences à l’avant permettaient de multiples retours en fin de course.


tony-periou-lanarvily

Clément Russo était le grand favori de la course U23, le rhonalpin a dû se contenter à Lanarvily de la deuxième place. Car le retour in extremis de Tony Périou à l’entame du dernier tour a rebattu les cartes. Le Breton put exhiber sa pointe de vitesse et devancer Russo sur la ligne, tout en signant le deuxième titre de la journée pour son comité régional.


maxime-bonsergent-lanarvily

Les crossmen français s’illustrent à tour de rôle depuis le début de la saison sur les principales compétitions internationales chez les Juniors. Les Bretons Antoine Benoist et Nicolas Guillemin ont finalement été devancé par Maxime Bonsergent à Lanarvily. Combinaison ouverte, tel Tom Meeusen sur le chemin de ses plus grandes victoires.


caroline-mani-lanarvily

Caroline Mani a dominé la compétition féminine et décroché un quatrième titre de championne de France : peut-être le plus difficile à remporter. La vice-championne du monde est en effet en désaccord avec son équipe américaine Raleigh-Clement et n’a pas pu prendre part aux principaux rendez-vous internationaux durant plus d’un mois.


jade-wiel-lanarvily

Le maillot tricolore chez les Juniors Dames s’est joué au sprint, entre trois féminines isolées dès les premiers hectomètres. Jade Wiel succède à Juliette Labous ou encore Hélène Clauzel, deux crosswomen présentes sur le podium Élite. La deuxième place est revenue à Maina Galand, la septième et dernière médaille bretonne du week-end.


venturini-jeannesson-lanarvily

Duel. Les accélérations de l’un et les contre-attaques de l’autre n’ont pas départagé Clément Venturini et Arnold Jeannesson, leaders au sein de la catégorie reine. Venturini, dixième mondial, a finalement profité de ses capacités tactiques et techniques pour prendre l’avantage dans l’ultime virage franchi au coude-à-coude puis l’emporter.


alois-falenta-lanarvily

La lutte pour la troisième place a également marqué la compétition Élite Hommes, finalement prise sur le fil par John Gadret devant Aloïs Falenta. Ce dernier, après un excellent départ, a ainsi confirmé à Lanarvily sa position croissante dans le cyclo-cross français : sélectionné pour ses premiers Championnats du monde à 27 ans.


clement-venturini-lanarvily

Les larmes de tristesse exprimées à Besançon l’an passé sont devenues des larmes de joie à Lanarvily. Après deux deuxièmes places, le coureur membre de l’équipe Cofidis s’est emparé du maillot tricolore sur le sol breton. Clément Venturini dans la lumière : le plus jeune champion de France depuis Jérôme Chiotti et l’édition 1995.

Labourés Magazine